Huebsch veut le meilleur service pour ses clients

Jim Vaudreuil – Président et chef de la direction chez Huebsch Services

Dans l’entreprise de 126 ans, Huebsch Services, située à Eau Claire, dans le Wisconsin, aux États-Unis, des efforts continus sont déployés pour mettre à jour les processus afin d’assurer des clients satisfaits. Dans cet intérêt, le président et chef de la direction, Jim Vaudreuil, a visité Inwatec au Danemark.
« Je pense que la technologie accélère et crée beaucoup d’opportunités. Je vois que beaucoup de problèmes auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui peuvent être résolus avec la technologie disponible: les puces RF UHF sont prometteuses. Je regarde l’un des nouveaux rouleur de tapis que nous avons déjà, et nous allons le modifier avec des lecteurs UHF afin que nous puissions effectuer un tri supplémentaire », explique Jim Vaudreuil.

Huebsch Services utilise déjà le tracking de plusieurs façons, et pour cette raison, la mise en œuvre d’un lecteur de puce avancé est prioritaire:

« Nous suivons chaque vêtement comme un atout unique. Nous utilisons la puce pour garder une trace de notre inventaire; Nous l’utilisons pour assurer la qualité que nous promettons. Le client obtient-il exactement ce qu’il est censé obtenir, et quand? Et cela nous aide à suivre nos coûts », explique-t-il.

 

Jim Vaudreuil avec son rouleur de tapis HURRICANE

Viser continuellement des améliorations

Même si Huebsch Services a une longue histoire et beaucoup de clients remontant à plusieurs décennies, Jim Vaudreuil est convaincu qu’il est nécessaire de toujours garder un œil sur le développement des machines utilisées dans la production.

« Nous aimons nous considérer comme des innovateurs. Je ne suis pas sûr que nous le soyons vraiment, même si nous ne sommes jamais satisfaits de ce que nous avons, et nous savons que nous pourrions nous améliorer, alors nous essayons continuellement de nous améliorer. Je pense que l’innovation utilise des technologies disponibles et c’est ainsi que nous l’utilisons. Presque toutes les technologies peuvent être utilisées par chacun de nos concurrents, alors c’est la façon de l’utilisez qui vous donne l’avantage concurrentiel », poursuit-il.

Huebsch Services prend grand soin d’avoir un niveau de service élevé, et c’est pourquoi Jim Vaudreuil a visité le Danemark; À la recherche des meilleurs moyens de soutenir les besoins variés des clients.

« Je pense que nous avons certains avantages; nous sommes une petite entreprise; Nous sommes très actifs, et nous faisons la plupart de notre travail de développement. Je pense que nous avons un avantage à cela. Nous sommes peut-être un peu plus proches du client et plus proches de leur problème. L’entreprise du futur doit être spécialisée et je pense qu’elle doit adopter certaines technologies. Voilà pourquoi je suis ici. Nous travaillons avec Inwatec depuis des années. Nous aimons vraiment les produits Inwatec, et nous sommes en mesure de collaborer avec une entreprise qui est vraiment leader dans la technologie – et peu importe si nous sommes à 10 heures de vol », en nous sourions.


Regardez l’interview complète avec Jim Vaudreuil:

Trouvez plus d’informations sur les machines Inwatec pour la manipulation des tapis ici.

Tri entièrement automatique des vêtements de travail souillés

Les lignes de tri d'Inwatec sont conçues pour répondre aux besoins de chaque client. Grâce à la conception modulaire, les machines individuelles peuvent être ajoutées à un système complet selon des souhaits spécifiques. Dans ce cas, la ligne demandée est constituée d'un robot séparateur, d'une machine à rayons X et d'un système de tri basé sur la vision.
 
Le robot est alimenté par un convoyeur et effectue une séparation des vêtements. Ces vêtements séparés sont directement transférés à la machine à rayons X, qui détecte les objets étrangers comme les stylos et les ciseaux dans le vêtement et rejette automatiquement ces vêtements.
 
Les vêtements acceptés sont transmis à un tri basé sur la vision, qui, dans ce cas particulier, se divise en clair ou foncé

Regardez la configuration complète ici:

Les principaux composants du système:

Le robot séparateur a une grande efficacité dans la séparation des textiles. Il fonctionne entièrement automatique et réduit ainsi le risque de coupures et de blessures par aiguille pour votre personnel. Nous utilisons des caméras 3D modernes et des logiciels avancés pour trouver les meilleurs points de préhension sur les vêtements.

Tous les détails sur le robot séparateur

La machine à rayons X d'Inwatec détecte automatiquement les objets étrangers tels que les stylos, les aiguilles, les rouges à lèvres et plus encore. Il peut traiter jusqu'à 2 200 articles par heure et rejette les vêtements contenant des objets étrangers. Ces vêtements refusés sont expédiés dans un chariot spéciale, où les objets étrangers détectés peuvent être retirés des poches du vêtement.

Trouvez plus d'informations sur la Machine à rayons X ici


Vous souhaitez également automatiser les processus de tri latéraux souillés dans votre linge? Contactez nous!

Gestion facile et efficace du linge empilé

Le stockage de linge propre entre les machines et les zones logistiques doit être planifié et bien pensé. Le linge plié doit être stocké avant d'être transporté dans les zones logistiques. L'utilisation efficace de l'espace tout en ayant une entrée et une sortie élevées de piles sont des fonctionnalités très demandées pour une solution innovante. Inwatec vise à faire progresser l'automatisation des processus au sein des blanchisseries. Trouver un moyen efficace de stocker le linge était un défi à résoudre. Le système de stockage de piles de linge d'Inwatec répond aux exigences de tamponner le linge nettoyé après avoir été plié et avant de les renvoyer au client. La manipulation manuelle du chariot, qui prend du temps, peut être remplacée.

Consultez les détails du Système de Stockage de Piles de linge.


Le système se compose de plusieurs convoyeurs qui transportent des articles de linge propres et empilés jusqu'au stockage de la pile de linge. Le système gère environ 225 piles par heure. Selon les besoins individuels, l'entrée et la sortie peuvent être ajustées.
 
Les piles sont automatiquement tamponnées et distribuées sur les convoyeurs intégrés et les étagères. Le système de rangement Stack offre un stockage et un transport entièrement automatiques des articles de blanchisserie empilés. Au total, il permet une gestion simple et efficace des articles de blanchisserie propres et empilés.

Regardez notre système de stockage en pile en action:


Vous souhaitez en savoir plus sur notre système de stockage Stack? Contactez nous!

Deux stagiaires soutiennent notre département de projet

Mads Vestergaard Jensen, 23 ans, et Anders Foldager Bay Jensen, 22 ans, sont nos deux nouveaux stagiaires à plein temps de l’Université du Sud du Danemark à Odense (SDU). Ils sont à la fois dans leur sixième semestre de leurs License et vont travailler ensemble sur un grand projet à Inwatec pour un semestre.

Anders (à gauche) et Mads (à droite) se réjouissent d’un semestre passionnant et stimulant à Inwatec.

 

Anders – Étudiant en génie mécanique

Originaire de Køge, une ville proche de Copenhague, Anders Foldager Bay Jensen a déménagé à Odense pour étudier le programme de License en génie mécanique au SDU. Dans ses temps libres, Anders aime courir et regarder le football américain.

«Chez Inwatec, j’apprécie vraiment l’expérience pratique du processus de développement. J’aime aussi l’approche qu’Inwatec suit: utiliser des composants standard avec des pièces spécialisées », décrit Anders. « Le plus intéressant pour mon stage est d’abord la conception mécanique de tous les produits qui sont produits chez Inwatec et aussi le développement de nouveaux produits. »

 

Mads – Étudiant en conception intégrée

Mads Vestergaard Jensen a grandi à Brønderslev, dans le nord du Danemark, mais a déménagé à Odense il y a deux ans et demi pour ses études. Il est titulaire d’un Bachelor of Engineering en design intégré de l’Université du Sud du Danemark à Odense et a déjà acquis une expérience pratique dans un atelier où il a assemblé des machines hydrauliques pendant un an. Toutefois, chez Inwatec, il se concentrera sur le domaine de l’ingénierie mécanique.

« J’aime travailler chez Inwatec. C’est très bien car tout le monde est amical et la tâche sur laquelle je travaille est intéressante. Faire un stage pendant mes études est particulièrement bien, parce que je suis autorisé à essayer de nouvelles choses et j’ai hâte d’acquérir beaucoup d’expérience », raconte Mads.

Mads aime le football, et aime passer son temps libre sur de petits projets de construction. Jusqu’à présent, Mads a restauré deux petits cyclomoteurs du modèle Puch Maxi, construit son propre portemanteau, fabriqué des pieds de table, et plus encore. Cependant, sa plus grande passion est Lego Technic.

 

Forte coopération

Les deux étudiants ont découvert Inwatec lors de différents salons de l’emploi sur le campus Odense de l’Université du Sud du Danemark, et en particulier le PP-dag, qui est une foire spéciale pour les étudiants en ingénierie qui cherchent des stages et des projets pendant leurs études. Chez Inwatec, nous croyons que les idées novatrices doivent être mises en pratique et, par conséquent, toujours rechercher des personnes qualifiées qui sont enthousiastes à l’idée de voir des inventions intelligentes mises en œuvre dans le monde réel.

Le projet principal, Mads et Anders travailleront ensemble pendant leurs stages, c’est trouver une solution pour combiner les fondations de nos rouleuses de tapis HURRICANE et TORNADO. L’objectif est de créer une base commune améliorée pour nos plus grandes rouleuses. Par cela, nous souhaitons simplifier les processus de construction à l’avenir. Nous attendons déjà avec impatience les mois à venir et sommes curieux de connaître la solution que Mads et Anders vont développer.

 

Bienvenue dans l’équipe, Anders and Mads!


Êtes-vous un étudiant talentueux à la recherche d’un stage ou d’un projet? Trouvez nos positions ouvertes ici.

Extension de l’équipe dans l’atelier: Rencontrez Dannie

Dannie Riis est notre nouveau membre de l’équipe et soutient notre atelier en tant qu’électricien. Il a 44 ans et vit dans une petite ville appelée Assens sur l’île de Funen avec sa femme Rikke.


Dannie a terminé sa formation d’électricien industriel en 1994. Après avoir été dans l’armée pendant quelques années, il a travaillé pour la ligne Maersk et a foré pendant 15 ans dans le monde entier. Il y a deux ans, la crise pétrolière l’a forcé à changer de travail. Depuis lors, il a travaillé pour une société d’ingénierie à Odense.

«Fin janvier, j’ai eu l’opportunité de rejoindre les Laundrynerds d’Inwatec en tant qu’électricien», explique Dannie.
« Jusqu’à présent, j’aime travailler ici. La façon dont les gens se parlent est si différente de ce à quoi je suis habitué. Ici, les gens parlent bien les uns aux autres, et s’il y a une suggestion, par exemple sur le changement de la disposition de la machine, les gens écouteront réellement vos suggestions. « 

Dans l’attente de futurs travaux d’installation

Dannie est particulièrement impatient d’étendre ses connaissances sur les machines d’Inwatec pour finalement être en mesure de sortir des travaux d’installation dans le monde entier. Actuellement, il travaille sur deux projets différents: l’un concerne deux machines à rouler les tapis HURRICANE et d’autre part, Dannie travaille sur un nouveau prototype de notre machine à rayons X.
Dans son temps libre, Dannie cuisine, lit un bon livre pour se détendre, et deux fois par semaine, il danse la quadrille. Lui et sa femme aiment beaucoup les travaux de jardinage et ils ont deux serres dans leur jardin où ils cultivent tout, de la tomate au piment. Ils ont aussi une passion pour la Suisse et profitent de chaque occasion pour faire de la randonnée ou du ski. En outre, Dannie construit des maquettes télécommandées et des voitures à essence à grande échelle (à l’échelle 1: 5). « Ensuite, en été, nous jouons avec notre » bébé « , une Buick Wildcat de 1968, en un mot – 2 tonnes de muscle américain avec un moteur V8 de 7 L avec une puissance de plus de 400 ch. »

Aimerais aussi travailler chez Inwatec? Trouvez des informations sur nos positions ouvertes ici.

Nouvel an et nouveau Laundrynerds

Nous accueillons Kasper, Mads Emil et Claus à Inwatec cette année. Nous sommes heureux d’avoir vous trois dans notre équipe!
Chaque fois qu’un nouvel employé commence chez Inwatec, nous les introduisons rapidement dans un article comme celui-ci. Cependant, deux des trois derniers Laundrynerds sont des visages familiers pour la plupart des membres de l’équipe. Lisez tout à ce sujet ci-dessous:

Kasper Simonsen, 31 ans, est le nouveau chef de projet d’Inwatec et a débuté mi-décembre 2017. Nous l’avons rencontré sur différents salons de l’emploi et il a parlé au PDG Mads et DRH Sophie des postes possibles chez Inwatec. Puis, pendant ses vacances d’été 2017, il a travaillé dans l’atelier pendant quelques semaines et a déjà découvert les machines d’Inwatec et a rencontré la plupart des membres de l’équipe.

Kasper a travaillé comme électricien pendant sept ans, puis a obtenu son diplôme en gestion de la technologie et en génie maritime (BtecMan & MarEng). Le 12 janvier, il a officiellement terminé ce diplôme à plein temps et a été classé avec un 12, le plus haut niveau dans le système danois!

« J’ai fait beaucoup de projets quand j’étais électricien. J’ai principalement installé des alarmes d’intrusion et des caméras de surveillance, mais le contact avec le client et le processus d’obtention de la commande pour l’installer chez le client est très similaire au processus chez Inwatec.

Actuellement, Kasper travaille sur un grand stockage de linge avec plus de 2 kilomètres de convoyeurs pour une blanchisserie norvégienne. « Ça a été génial de commencer à travailler ici, tout d’abord grâce aux gens sympathiques d’Inwatec mais aussi parce que je connaissais déjà beaucoup de collègues avant de commencer au bureau », explique Kasper. Il décrit en outre ce qu’il trouve le plus intéressant jusqu’à présent: « Je pense que la partie technique des machines est très fascinante. J’ai toujours eu beaucoup de plaisir à regarder les choses et à voir comment les choses fonctionnent. De plus, le processus de suivi d’un projet du début à la fin est vraiment cool. »

Kasper vit à Odense avec sa petite amie et ses deux enfants. Dans son temps libre, Kasper passe beaucoup de temps avec sa famille et aime visiter le Zoo ou Legoland. De plus, il aime courir et faire du vélo de montagne. Quand il y a du temps, il fait aussi du harpon.

« J’ai hâte de faire de plus gros projets. J’espère que les clients seront satisfaits des machines et verront alors qu’ils ont besoin de plus de machines d’Inwatec. »


Mads Emil Nielsen a 21 ans et a commencé à travailler chez Inwatec début janvier 2018. Mads Emil vit dans une petite ville appelée Tommerup St et a fait ses études à Schmidt & Øhrnstedt El-installation.

«Pendant mon apprentissage, je travaillais principalement sur des installations électriques neuves et rénovées dans les maisons et les bureaux. J’ai pris les semestres d’école à DJH, ‘Den Jyske Håndværkerskole’ et j’ai terminé mes études en décembre 2017. « Mads Emil a réussi son éducation avec le meilleur résultat possible, un 12.

En février 2017, déjà au cours de sa formation, Mads Emil a commencé à participer à l’atelier d’Inwatec en tant qu’électricien externe. Très vite, c’était son souhait de travailler dans un environnement électrique industriel. Après que Mads Emil ait terminé son apprentissage, nous étions heureux de lui offrir un poste à plein temps dans l’atelier Inwatec.

« Je suis très content d’être à Inwatec. Surtout, parce qu’il y a tellement de développement en cours. Je suis déjà impatient de nouveaux projets passionnants. »

Depuis janvier 2018, Mads Emil est pleinement employée comme électricien chez Inwatec. Actuellement, Mads Emil travaille sur une série de cinq rouleuses de tapis Hurricane qui seront expédiés aux États-Unis.

« C’est très agréable de faire partie du processus de développement complet des machines: nous commençons par avoir les plans, puis nous les construisons, fabriquons notre propre armoire électrique et la placons à l’intérieur de la machine, testons la machine et finalement l’installons au l’usine du client. C’est génial de faire partie de toutes ces étapes! »

Dans le temps libre de Mads Emil, il est un chef scout et passe beaucoup de temps dans la nature, de préférence avec sa petite amie et ses amis.


Claus Klit Munksgaard a 49 ans et vit avec sa femme Mette et leurs 3 enfants à Ryslinge, une petite ville de l’île de Fionie. Début janvier 2018, Claus a débuté dans l’atelier Inwatec en tant qu’électricien.

Claus a fait une formation professionnelle en tant que technicien en électronique et a travaillé avec l’électronique pendant 10 ans. Il a accumulé des expériences au RISØ National Laboratory (DTU), en particulier sur DR3, qui est un réacteur d’essai atomique. De plus, il a travaillé avec des centrales électriques d’urgence et de l’électronique de puissance avant de se lancer dans le domaine de l’automatisation.

« J’ai toujours été très intéressé par la technologie informatique et la construction de machines, j’aime les possibilités et les défis liés à la technologie d’automatisation – tout doit fonctionner ensemble si nous voulons démarrer la machine », explique Claus.

Au sein de l’automatisation, il a beaucoup d’expérience dans la construction de tableaux électriques, l’assemblage et l’entretien de machines et l’entretien de machines CNC et de robots. Toute cette expérience fait de Claus un candidat idéal pour soutenir notre équipe d’atelier. De plus, il a déjà effectué une grande partie du travail électrique d’Inwatec dans son dernier emploi et connaissait donc bien les machines d’Inwatec avant même de rejoindre notre équipe au début de l’année 2018.

Après le travail, Claus passe une grande partie de son temps dans sa petite ferme, qu’il possède avec sa femme et ses parents. Là, ils élèvent des lapins bio, des oies propres, des cochons et quelques veaux. Dans ses temps libres, Claus aime particulièrement passer du temps avec sa famille et aussi avec leur chien Oline. Oline est une Keeshond de 4 ans (Wolfspitz), avec laquelle la famille participe même à des expositions et ce printemps elle aura des chiots.


Êtes-vous actuellement à la recherche d’un emploi stimulant et amusant?
Trouvez nos positions ouvertes ici.

Inwatec et JENSEN-GROUP en partenariat mondial

Le 1er janvier 2018, JENSEN-GROUP, l’un des leaders mondiaux de la blanchisserie, acquiert 30% du capital d’Inwatec ApS.

L’intérêt de JENSEN-GROUP pour Inwatec découle de la volonté de JENSEN-GROUP d’étendre la gamme de solutions d’automatisation et d’intelligence artificielle dans l’industrie de la blanchisserie. Un domaine où Inwatec joue un rôle de premier plan sur le marché.

Avec la devise «Nous éliminons le sale boulot», Inwatec produit des solutions innovantes pour les blanchisseries lourdes dans le monde entier, et les effets de synergie du nouvel accord avec JENSEN-GROUP ouvrent la voie à une amélioration des activités au siège d’Inwatec à Hvidkærvej 30 à Odense, Danemark.

Plus d’accent sur l’innovation et le développement

«En trois ans, nous sommes passés de 4 à 30 employés, et la possibilité de bénéficier du réseau de distribution et de service de JENSENS GROUPS nous permet de nous concentrer davantage sur l’innovation et le développement de nouveaux produits et moins sur la distribution», déclare Inwatec PDG Mads Andresen.

«Inwatec est une maison de développement, et l’arrangement avec le groupe JENSEN ne change rien au fait que les machines sont développées et construites à Odense en étroite collaboration entre nos ingénieurs, nos spécialistes en logiciels, nos électriciens et nos installateurs. les meilleurs talents technologiques du monde dans l’environnement robotique d’Odense, et cela nous a permis de développer des solutions que peu de gens dans l’industrie ont même rêvé il y a quelques années.

«Avec la technologie d’Inwatec, en particulier en robotique et en IA, nous espérons pouvoir développer avec JENSEN de véritables produits phares pour l’avenir», ajoute Jesper Munch Jensen, directeur général de JENSEN-GROUP.

Plus proche des clients – partout dans le monde

Le groupe JENSEN a été fondé à Bornholm en 1937. Depuis lors, les activités se sont étendues au point que le groupe JENSEN dispose désormais de bureaux dans 24 pays. Au total, l’entreprise de blanchisserie internationale emploie environ 1 700 employés à l’échelle mondiale.

Selon le PDG d’Inwatec, Mads Andresen, la vaste étendue géographique fait du partenariat la solution parfaite.

«Quand Inwatec a été fondée en 2009, nous n’avions qu’une seule règle: nous étions à l’extérieur du bureau pour rendre visite à nos clients et en apprendre davantage sur leurs besoins et leurs défis, ce que nous avons fait depuis, et il n’y a aucun doute qu’ensemble, nous pouvons aux blanchisserie avec plus de solutions qui répondent à leurs besoins car nous obtenons une proximité et une présence dans le monde entier », note Mads Andresen.

« Pour nous, c’est une excellente transaction. Nous pouvons offrir à Inwatec un canal de distribution étendu, et pour nous, il s’agit de savoir comment nous pouvons développer cette industrie à un niveau beaucoup plus élevé et amener l’industrie vers une nouvelle génération en matière d’automatisation », déclare Jesper Munch Jensen, Directeur exécutif, JENSEN-GROUP.

 

Laundrynerds dans un nouveau partenariat

À propos du JENSEN-GROUP

Le JENSEN-GROUP assiste les blanchisseries à service intensif dans le monde entier en fournissant des services textiles de qualité économiquement. Nous sommes devenus un fournisseur privilégié dans l’industrie de la blanchisserie en tirant parti de notre large expertise en matière de blanchisserie pour concevoir et fournir des machines individuelles, des systèmes et des solutions intégrées durables.

Nous continuons de croître en étendant notre offre et en développant des produits et services innovants et respectueux de l’environnement qui répondent aux besoins spécifiques des clients.

Notre succès résulte de la combinaison de nos compétences globales avec notre présence locale. Le groupe JENSEN est présent dans 24 pays et est distribué dans plus de 40 pays. Dans le monde entier, le groupe JENSEN emploie environ 1 700 personnes.

 

 

 

MåtteXpressen: les investissements nécessaires pour poursuivre la croissance

Retrouvez l'interview détaillée et les vidéos de l'installation de MåtteXpressen à la fin de cet article.

PDG Benjamin Rasmussen

À la fin de l'automne 2017, la société danoise Mat Service-MåtteXpressen, dans la ville de Køge, a procédé à un renouvellement complet de la production. L'ancien équipement a été changé avec une ligne de production flambant neuve et hautement automatisée.

La raison de cette décision était simple: le grand succès du département des ventes a forcé le PDG Benjamin Rasmussen à examiner de près le parc de machines.

"Après 14 années de croissance constante, nous avons atteint un maximum pour notre production, nous avons donc dû penser à de nouvelles solutions. Nous travaillions 24 heures par jour et quatre jours par semaine, un jour avec deux quarts de travail, puis nous travaillions le week-end. Il n'y avait aucun moyen de poursuivre notre croissance si nous ne commençions pas à penser à des solutions où nous pourrions rendre plus efficace notre production et laver plus, en moins de temps », explique Benjamin Rasmussen à propos des idées qu'il avait avant d'investir dans sa nouvelle configuration.

Volume de production triplé par heure

«Lorsque nous lavions avec l'ancien système, nous avions deux employés à la fois. Ils travaillaient à la fois pour approvisonner, trier et rouler les tapis. Ils lavaient environ 500-600 kilos par heure, aujourd'hui nous avons aussi deux employés dans l'équipe, mais ils peuvent gérer 1500-1600 kilos par heure », explique Benjamin Rasmussen.

"Cela signifie que nous lavons environ trois fois plus de tapis avec le même travail. De cette façon, au lieu de travailler 24 heures par jour, nous pouvons le faire dans les huit heures. Grâce à cela, nous pouvons économiser les deux tiers de notre personnel du côté de la blanchisserie. "

Le nouveau système inclut une configuration Inwatec avec un tampon d'entrée et un carrousel de tapis qui tamponne les tapis respectivement sur le côté sale et le côté propre, et enfin, MåtteXpressen dispose d'un rouleuse de tapis Hurricane avec un système de tri ajouté pour la finition des tapis avant qu'ils soient placés dans le stockage.

Le tampon d'entrée pour le linge plat aide à trier les tapis par ex. matériau, tel que le nylon et le coton. Le tampon peut stocker jusqu'à 16 lots de 100 kg de tapis sales.

Amortissement rapide et nouvelles perspectives de croissance

Au total, l'ensemble du processus est maintenant géré par deux personnes, et Benjamin Rasmussen est sûr que l'investissement permettra une nouvelle croissance et un retour sur investissement dans un court laps de temps.

"Nous avons prudemment calculé que nous avons une période de retour sur investissement de huit ans, mais je suis sûr que ce sera un peu plus rapide. Nous avons fixé le délai de retour sur investissement par rapport au chiffre d'affaires actuel, et comme nous prévoyons une croissance de 4-5% par an, nous aurons un délai de récupération plus rapide », estime-t-il.

Les économies sont basées sur la consommation de gaz, électricité et eau en raison de la réduction de la journée de travail et les économies réalisées sur l'équipe de travail.

«Nous avons dû dire au revoir à notre personnel de blanchisserie, ce qui peut bien sûr être un défi, mais ceux qui sont encore ici attendent avec impatience le fait qu'ils n'ont plus autant de procédés fatigants. Je ne peux pas encore voir l'effet, mais je suis sûr que nous n'avons pas besoin des mêmes remplacements dans notre équipe car nous avons un travail moins laborieux aujourd'hui », raconte Benjamin Rasmussen.


Regardez l'interview complète du PDG de MåtteXpressen, Benjamin Rasmussen:

La configuration complète à la blanchisserie de tapis MåtteXpressen:

Introduction au tampon d'entrée pour Blanchisserie de tapis et ses fonctions:


Cliquez pour voir les détails du produit sur les différentes parties de la ligne de production de MåtteXpressen:

Mat Inlet Buffer - Mat Carousel - Rouleuse de tapis Hurricane - Tri automatique detapis - Mat Trolley

Notre nouveau membre d’équipe: Software Engineer Jacob

Rencontrez Jacob Pørksen Buch, qui a rejoint notre équipe le 4 décembre! Ce jeune homme de 29 ans nous aidera en tant que développeur logiciel et se concentrera principalement sur le PLC de nos machines.

Jacob a une solide formation à l’Université du Sud du Danemark, comme il a fait une maîtrise en robotique et a commencé un doctorat directement après. Dans son doctorat, Jacob a travaillé avec des robots industriels dans une série de cas où il a utilisé des robots comme le Kuka iiwa et UR5 et a simulé ces systèmes. Déjà pour son projet de Bachelor, Jacob a développé un jeu de table robotisé, pour lequel il a travaillé avec des éléments similaires à ceux que nous utilisons pour nos machines: caméras, moteurs et capteurs.

En plus de l’éducation de Jacob, il convient parfaitement à notre équipe en raison de sa passion pour son domaine de travail qui ne s’arrête pas après les heures de travail:

«Dans mon temps libre, je fais beaucoup de ‘nerding’ avec de petits projets mécaniques, programmations et électriques.»

Jacob aime aussi jouer à des jeux de société et est toujours à la recherche de nouveaux jeux tels que ‘7 Wonders’, ‘King of Tokyo’ et ‘Smash Up’. Il a commencé le kitesurf en tant qu’équilibrage sportif, et continue de s’entraîner à la boxe et au Crossfit presque tous les jours. Cet été, Jacob a parcouru les 500 premiers kilomètres du Camino de Santiago et s’est ensuite rendu en Thaïlande pendant un mois.

Nous avons rencontré Jacob lors d’un salon de l’emploi à Odense cet automne et avons directement reconnu l’adéquation de Jacob à notre position ouverte dans la programmation PLC. Après être venu au bureau pour une intrevue, les autres Laundrynerds l’ont rencontré, nous avons pris notre décision assez rapidement – Jacob a commencé son travail déjà une semaine après son interview.

Pendant ses premiers jours, Jacob aidait à monter un module RFID dans l’atelier, sur la programmation duquel il travaillera également dans les prochaines semaines.

«J’adore travailler ici jusqu’à présent. Tous les gens sont très gentils, bavards et très serviables. J’ai très hâte d’avoir mon ordinateur pour pouvoir commencer à programmer les machines.»

Nous sommes impatients de travailler avec vous, Jacob. Bienvenue!


Vous êtes aussi passionné par votre domaine de travail que Jacob? Postulez ici pour nos postes ouverts.

Nouveaux Laundrynerds: Notre équipe d’atelier s’agrandit

Au cours des derniers mois, notre portefeuille de machines s’est étoffé, de même que notre livre de commandes. Par conséquent, nous étions à la recherche de main-d’œuvre pour construire et assembler nos machines – et avons récemment employé Patrick et Hilmer chez Inwatec.

Patrick Norgren Nielsen

Patrick Norgren Nielsen a 26 ans, vit à Odense et a débuté à Inwatec le 16 novembre. Il travaille sur les pièces mécaniques et électriques de nos machines, actuellement en particulier sur nos rouleuses Vortex. Avant, il travaillait avec de plus grandes machines d’automatisation et des robots tels que des dépalettiseurs chez Jorgensen Engineering.

«Les machines chez Inwatec sont beaucoup plus petites mais le travail est assez similaire», explique Patrick.

Patrick a acquis une expérience diversifiée dans l’industrie de l’ingénierie et de la robotique: il a obtenu son diplôme de technicien naval en 2011 à Lindø, port d’Odense, et a ensuite suivi tous les cours de formation d’ingénierie marine. Au cours de ces études, Patrick a travaillé chez Odico Formwork Robotics, qui s’occupe de robots pour les chantiers de construction. Après avoir terminé ses études, il a travaillé chez Jorgensen Engineering et a récemment changé pour Inwatec après avoir postulé à notre offre d’emploi qu’il a trouvé sur la plateforme de travail d’Odense Robotic.

« Le plus grand point positif de travailler ici est de faire partie de la construction de la machine à partir du début. Ensuite, nous voyons la machine en action et avons également l’opportunité de travailler à l’étranger pour installer les machines pour les clients. »

Pendant son temps libre, Patrick joue au handball et aime faire de la chasse sous-marine au harpon.


Hilmer Storm vit à Thorø Huse, un petit village de pêcheurs de la ville d’Assens, et travaille comme technicien dans notre atelier depuis le début du mois de novembre.

Juste avant que Hilmer ne commence chez Inwatec, il a quitté son poste de dirigeant du port d’Assens Marina. Il a une vaste expérience de travail, car, avant d’être un chef de port, il a suivi une formation de mécanicien, d’ingénieur des procédés et d’administrateur informatique. Il a également travaillé avec des usines de traitement dans l’industrie du recyclage.

Hilmer explique: « Je n’ai pas d’expérience directe dans le domaine avec lequel je travaille maintenant! Mais j’ai des expériences qui peuvent être reliées de manière fiable à cela. Des expériences de travail qui, je pense, sont en phase avec le travail chez Inwatec. »

Actuellement, Hilmer travaille sur des projets Vortex avec Patrick.

« Après quatre semaines à Inwatec, je n’ai aucun doute: le travail ici a été un très bon choix pour moi. Le contenu du travail est agréable, de bons collègues et de bonnes conditions de travail. Les heures de travail correspondent également parfaitement à mes hobbies. Ça ne pourrait pas être mieux! »

Hilmer a une grande passion pour l’Ultra Trail Running, qui s’étend sur plus de 100 kilomètres et un parcours composé de montagnes et de forêts. Sa dernière course a été la Transalpine-Run du 3 au 9 septembre 2017, qui a débuté en Allemagne, a traversé l’Autriche et la Suisse et a terminé en Italie. La course a été de 288 kilomètres de long et au cours de celle-ci, Hilmer a passé 16 870 mètres d’altitude. En août 2016, Hilmer a lancé le projet «2019 MAX» en collaboration avec Klinikken Munkebo. Son objectif est de se qualifier et de courir deux ou trois courses de World Tour en 2018-2019: «Je suis du genre à expérimenter et je voulais comprendre ce qu’un corps, né en 1958, pourrait réaliser.» Dans le passé, il a aussi Il fait du vélo à un niveau d’élite et, par conséquent, il pratique encore l’entraînement cycliste en complément de son entraînement à la course.

Hilmer a déjà vécu en Italie et a toujours une résidence là-bas, dans une ancienne ferme, qui est un bon sanctuaire pour lui et encore mieux: son terrain d’entraînement est juste devant la porte.


Bienvenue dans l’équipe, Hilmer et Patrick!


Nous avons un excellent apport avec Patrick et Hilmer, mais Inwatec continue de grandir! Pourriez-vous être notre prochaine extension d’équipe? Postulez ici