Robot d’alimentation de serviettes par Inwatec


Nous avons maintenant commencé le développement d’un robot d’alimentation de serviettes entièrement automatisé. En s’appuyant sur l’excellent travail effectué par JENSEN. Premier prototype de robot avec utilisation de l’intelligence artificielle prévue en 2018.

Les serviettes d’alimentation sont un travail difficile et répétitif. JENSEN a fait un travail de développement important pour automatiser ce travail avec le JENSEN Evolution Cube. Inwatec va maintenant ajouter la plus récente technologie robotique et l’intelligence artificielle à la solution, pour la rendre plus robuste. Ce projet fait passer le partenariat entre JENSEN-GROUP et Inwatec à un niveau supérieur.

« Nous sommes en train de construire l’avenir de l’automatisation de la blanchisserie. Dès le premier jour, l’idée a été que les ingénieurs d’Inwatec, en collaboration avec les départements d’ingénierie de JENSEN, développeront de nouvelles solutions et services pour automatiser tous les processus dans les blanchisseries industrielles. Nous sommes sûrs que notre prochaine édition de l’Evolution Cube sera un véritable changement de donne qui le prouve », déclare Jesper Jensen, PDG de JENSEN-GROUP.

« Je vois presque tous les jours nos LaundryNerds jouer avec des serviettes, pour voir comment nous pouvons trouver les coins, et alimenter les serviettes robustes à une machine à plier. Il ne fait aucun doute que nous avons besoin de robots rapides et d’une vision par ordinateur 2D et 3D pour résoudre ce défi. Nous constatons aujourd’hui une percée dans l’utilisation de l’intelligence artificielle dans nos machines, avec des performances et une fiabilité améliorées « , déclare Mads Andresen, PDG d’Inwatec.

« Notre Robot Séparateur fonctionne de mieux en mieux. Nous avons fabriqué le premier prototype il y a deux ans, et nous avons déjà cinq robots qui travaillent tous les jours dans les blanchisseries. Cela a été un véritable défi, et nous avons pensé qu’il s’agissait simplement de trouver le point de prélèvement optimal, puis de le saisir avec une pince robot ordinaire. Avec cette méthode, nous n’avons pu atteindre qu’un taux de réussite de 60 à 70 % ! Mais pire encore, trop de doubles prélèvements (5-10%). Nous avons également reçu les commentaires des blanchisseries, selon lesquels les pinces traditionnelles détruisent trop de vêtements. Le résultat était un débit trop faible. Nous avons réalisé que nous devions développer une nouvelle pince de préhension. Nous y travaillons depuis janvier, et le test le plus récent a montré des taux de prélèvement de 97-99%, avec beaucoup moins de doubles prélèvements. Nous sommes impatients de mettre à niveau nos robots existants avec ce nouvel outil. Nous avons également un brevet en instance pour cette nouvelle méthode, qui est également plus douce pour le textile », explique Mads Andresen.

« Nous continuerons à tirer des leçons de ce processus et nous avons de très bonnes idées sur la façon de développer un système entièrement automatisé, rapide et fiable, qui sépare et alimente à la fois. Les serviettes sont disponibles dans toutes sortes de tailles et de tissus, et évidemment, ce n’est pas un travail simple pour alimenter les plieuses, mais l’équipe de JENSEN a aussi beaucoup d’expérience, et je pense que nous sommes très avancés. J’ose vous promettre que les premiers prototypes seront assemblés dans notre atelier en 2018 ».

Les premiers pas dans les blanchisseries d’Inwatec se sont produits avec le système de tri aux rayons X, et plus tard un Robot Séparateur pour automatiser davantage la manipulation des textiles sales. Plus récemment, Inwatec a également produit un système de stockage de linge propre, et Mads Andresen révèle qu’Inwatec a beaucoup plus d’innovations dans le tuyau.

« Notre devise a toujours été « We remove the dirty work », et c’est la première fois que nous enlevons vraiment le sale travail avec JENSEN », dit Mads Andresen.

Les commentaires pour cette publication sont clos.