De l’espace à l’univers de la blanchisserie – notre nouveau développeur de logiciels Jeppe

Début novembre, Jeppe Salomon Hvidkjær Clausen s’est joint à notre équipe pour soutenir notre département de développement de projets en informatique.

“Pour l’instant, j’aime beaucoup. J’ai été bien accueilli par tout le monde et l’endroit semble avoir une bonne ambiance “jeune”.”

Avant de commencer chez Inwatec, Jeppe a travaillé comme développeur de logiciels pour une société aérospatiale danoise (DAC) pendant presque quatre ans.

Jeppe a 28 ans et vit à Tårup, près de Nyborg, avec sa femme Christina et leurs enfants Magnus et Valdemar. Jeppe consacre la plus grande partie de son temps libre à être avec sa famille et ses fils de 3 ans et 11 mois. En plus de rencontrer des amis, il aime aussi faire du jardinage et des travaux d’entretien chez lui. En hiver, Jeppe part à l’occasion à la chasse.

Déjà au cours de sa formation en génie électrique avec une spécialisation en développement de logiciels embarqués, Jeppe a fait un stage de 6 mois pour acquérir une expérience pratique pertinente. Pendant son stage, Jeppe a programmé des microcontrôleurs pour les antennes des systèmes de défense de Falck Schmidt et a conçu des schémas électriques et des PCB.

Développement d’équipements pour les vols spatiaux habités

Après avoir obtenu son diplôme, Jeppe a commencé chez DAC en se concentrant sur le développement de logiciels embarqués. Il a été impliqué dans tous les aspects du cycle de développement : participation à la conception des systèmes, à la mise en œuvre et, enfin, à l’utilisation réelle sur le terrain des logiciels et du matériel.

“Au DAC, ils fabriquent du matériel médical et d’entraînement pour les vols spatiaux habités “, explique Jeppe. “L’un des plus grands projets auxquels j’ai participé était le développement du prototype de leur nouvel équipement d’entraînement plutôt avancé combinant des capacités d’exercices multiples dans un encombrement relativement réduit.”

Cet équipement sur lequel Jeppe a travaillé sera bientôt testé par l’ESA et la NASA sur la Station spatiale internationale (ISS) en vue d’une utilisation future sur la ” plate-forme orbitale lunaire internationale ” qui doit être installée sur l’orbite autour de la Lune. Pour en savoir plus sur le projet sur lequel Jeppe a travaillé au DAC, cliquez ici.

Outre le développement du matériel, DAC agit également comme l’un des centres de contrôle décentralisés de la station spatiale. Jeppe a participé à de nombreuses séances en orbite où l’équipage utilisait l’équipement du DAC. Une autre grande partie de son travail précédent était centrée sur la documentation et la réalisation de tests en laboratoire pour le développement du logiciel.

Nouveaux défis chez Inwatec

Aujourd’hui, avec son nouveau poste chez Inwatec, Jeppe plonge dans un nouvel univers : l’industrie de la blanchisserie industrielle. Avec son premier projet, il démarre directement une double ligne de tri pour une grande blanchisserie en Italie :

“Je vais principalement me concentrer sur le logiciel d’automatisation (programmation PLC). L’installation se compose de deux lignes identiques ayant un lecteur RFID LF et HF, une machine à rayons X, une ligne de rejet, et 6 silos, ce qui signifie que cette machine est ENORME ! Ce qui est plutôt cool, explique Jeppe.

Jeppe apprécie le fait que chez Inwatec, les processus sont rapides, car tout le monde est libre de tester de nouvelles approches sans avoir à passer par de longues procédures d’approbation et de documentation. De plus, il souligne qu’il aime beaucoup l’approche pratique d’Inwatec pour résoudre les besoins de base d’une entreprise en utilisant principalement des solutions basées sur le cloud.

“Actuellement, j’ai hâte de prendre le code sur lequel je travaille et de le mettre sur les machines dans l’atelier. Une petite section est en train d’être mise en place dans l’atelier en ce moment. Et je sais d’expérience qu’il est tellement plus facile d’apprendre à connaître le fonctionnement d’un système quand on a les machines qu’il faut pour jouer avec. La prochaine chose qui me stimule, c’est d’aller en Italie et d’installer ma première machine avec d’autres “nerds” et le plus fou, c’est que c’est dans à peu près 3 mois ! J’ai une courbe d’apprentissage très raide et de nombreuses lignes de code devant moi “, sourit Jeppe.

Bienvenue aux Laundrynerds, Jeppe. Nous sommes heureux de t’avoir dans notre équipe !

Les commentaires pour cette publication sont clos.