Formation chez Inwatec – Nouvelle collaboration avec Goodwings

Apprentice Thomas and Electrician Claus

L’éducation joue un rôle important chez Inwatec, à la fois en offrant localement des possibilités d’apprentissage et en aidant ceux qui n’ont pas accès à l’éducation en premier lieu.
Dès le début, Inwatec a mis l’accent sur le soutien aux jeunes talents locaux et sur l’offre d’opportunités sous forme d’emplois d’étudiants, de stages, de soutien aux projets de bachelor et de master ainsi que de mini-jobs pour élèves.
Grâce à notre nouvelle coopération avec Goodwings, nous soutenons désormais également la Human Practice Foundation (HPF) qui vise à fournir une éducation de qualité au Népal, au Kenya et au Danemark à chaque voyage d’affaires que nous effectuons.


Inwatec is all about creating and building machines for industrial laundries all over the world. We thereby aim to improve processes, save time and enhance our customers’ efficiency as well as decrease unpleasant working tasks for their employees. On the way of reaching all these goals, we are always on the look for young, passionate and inspired talents.
Artificial intelligence, robotics, electronics, craftsmanship as well as software engineering and development, logistics, sales,… – the possibilities are as varied as our desire to accompany young talents and support their development.
We want to help them discover their potentials and on the other side learn from their ideas and improve our business with the help of fresh ideas and creativity.

As of now, 15 out of 49 employees at Inwatec (30,6%) are student workers and apprentices. In addition to that, we support at least one student working on their bachelor or master project with us at Inwatec every semester. Thereby we hope to create a passion for robots, laundry automation and artificial intelligence amongst future #laundrynerds.

To always make sure that students know about us as an employer we try to keep close relations to schools and universities in and around Odense. Whenever possible we are part of student fairs, where we present our business, innovations and us, trying to get students as excited about Inwatec as we already are.
Furthermore, we offer pupils to do trial internships and we are in contact with the “Career in Denmark” office from SDU all year around. Organized by them we invite groups of students to come and see our offices and workshop area.  

– On the 8th of May the next “Projekt- og praktikdag” will take place at the technical faculty of the Southern University Denmark in Odense. We will be present and hopefully inspire students to work with us as well as get inspired by them. We are looking forward to meeting as many interested students as possible and will hopefully find engineers looking to partner up for their bachelor or master projects. We are convinced that an early corporation can be fruitful for both parties and are always happy to find engaged and motivated students. –

Next to strong relationships with schools and universities, Inwatec just partnered up with Goodwings – an online hotel booking platform that combines traveling with a passion for creating a sustainable future. With every business trip from now on, we support the Human Practice Foundation (HPF) aiming to provide quality education in Nepal, Kenya, and Denmark. Their mission is to create “A world where everyone can have access to quality education and decent jobs.”

School kids in Nepal – taken by Human Practice Foundation

Thanks to Goodwings, organizations like the Human Practice Foundation can receive support from companies very easily. By simply booking hotel rooms for work or private trips via Goodwings everyone at Inwatec automatically raises funds for our chosen charity HPF. That money is directly reinvested into the financing of school building projects, quality education programmes and helps developing local business projects like tea and coffee farms.
We are proud to be part of Goodwings’ mission to help make the world a little bit better and support organizations like Human Practice Foundation that devote their time, energy and passion to important projects.

Education takes on an important role at Inwatec, both in the form of locally offering possibilities of learning as well as helping those that don’t have access to education in the first place.

We are aware of the importance of quality education and hope to convey our passion for laundry machines, the newest technology, and a welcoming working environment. With the publication of the 17 global sustainable development goals set by the UN, we can proudly say that we take on our part aiming to “ensure inclusive and equitable quality education and promote lifelong learning opportunities for all” – for almost 10 years by now. From the start, Inwatec put a big emphasis on supporting local young talents and on offering opportunities in the form of student jobs, internships, bachelor and master project support as well as mini-jobs for pupils. And we will continue to do so.


For more information about the Human Practice Foundation click here.
For more information about Goodwings and to become a member and support important purposes click here.

Une coopération étroite profite à nos clients dans le monde entier

Mads Andresen et Nikolai Jensen (responsable des partenariats stratégiques chez JENSEN-GROUP) après la première année de partenariat

En décembre 2017, Inwatec et JENSEN-GROUP ont annoncé que les deux sociétés avaient conclu un partenariat, JENSEN-GROUP prenant une participation minoritaire dans Inwatec. Un an plus tard, il est clair que cette nouvelle relation a profité aux deux parties.

“Notre coopération avec le JENSEN-GROUP est fructueuse à tous points de vue et la première année a confirmé que les deux parties ont été renforcées par cet accord. Inwatec se concentre sur le développement de solutions robotiques et d’automatisation pour l’industrie de la blanchisserie, et pour nous, cette coopération nous a permis de maintenir une cadence élevée dans le développement de nouvelles solutions, ” déclare Mads Andresen, directeur d’Inwatec.

“JENSEN-GROUP dispose d’un réseau mondial de vente et de service après-vente, ce qui nous permet d’offrir la proximité et le service rapide dont nous avons besoin pour les solutions complexes qui améliorent et modifient les flux de travail dans les laveries. Nous pouvons offrir une sécurité supplémentaire à nos clients car JENSEN dispose d’un réseau solide dans le monde entier “, explique Mads Andresen.

Les deux fondateurs d’Inwatec Lars Hansen et Mads Andresen avec Jesper Jensen (CEO du JENSEN-GROUP) en décembre 2017

Intérêt mondial pour l’automatisation de la blanchisserie

Chez JENSEN-GROUP, nous sommes également satisfaits des résultats de la première année de collaboration. C’est ce qu’explique Nikolai Jensen, responsable des partenariats stratégiques chez JENSEN-GROUP, qui est responsable de la collaboration et de la coordination accrues entre les deux sociétés.

“Il y a sans aucun doute un intérêt accru pour l’automatisation dans la plupart des blanchisseries du monde. Que ce soit en raison de l’augmentation des coûts de main-d’œuvre ou de la nécessité d’optimiser la production, bon nombre de ces défis peuvent être résolus par les produits Inwatec. Notre équipe de vente est donc en mesure d’offrir des solutions de plus en plus holistiques “, explique Nikolai Jensen.

“Il existe encore de nombreux processus manuels dans l’industrie de la blanchisserie, mais le coût de la main-d’œuvre et des services publics augmente dans le monde entier. Je suis convaincu que nous verrons les premières blanchisseries industrielles entièrement automatisées plus tôt que nous ne le pensons “, déclare Nikolai Jensen.

Plus d’espace pour assurer les commandes

Grâce à cette nouvelle collaboration, l’équipe commerciale de JENSEN-GROUP partage sa connaissance des solutions Inwatec dans le monde entier. De plus en plus de blanchisseries installent maintenant des systèmes Inwatec pour le tri automatisé des vêtements dans la zone sale.

“Un bon exemple de notre portée accrue est le fait que nous avons, entre autres, obtenu de nouveaux clients au Japon, ce que nous n’aurions pas obtenu sans le réseau de JENSEN “, déclare Mads Andresen, qui peut en même temps rendre compte d’un autre résultat intéressant de la collaboration.

“Nous sommes très, très occupés à la fois par le développement et la production. Nous avons presque continuellement des postes vacants pour des ingénieurs et des développeurs de logiciels, et parce que nous recevons en permanence de nouvelles commandes, nous devons également commencer rapidement une extension qui double la surface de production de notre siège social à Odense, au Danemark “, conclut Mads Andresen.

Inwatec nommé employeur apprenti de l’année

Chaque année, près de 4 000 apprentis des différentes formations de Syddansk Erhvervsskole (Business College of Southern Denmark) ont la possibilité de désigner leur lieu de travail comme employeur apprenti de l’année. Nous sommes très fiers d’annoncer qu’Inwatec a remporté l’édition 2018. L’apprenti technicien en automatisation Thomas Johannes Mortensen était l’homme derrière cette nomination.

“Quand je suis arrivé chez Inwatec, on m’a immédiatement confié la responsabilité de tester les machines, les modules de puissance et plus encore… Chaque fois que j’ai eu des problèmes pour effectuer les tâches, j’ai tout de suite été aidé, ainsi que des explications sur quoi, comment et pourquoi… Je suis ravi quand je pars travailler et je prends du plaisir dans toutes mes tâches. Même le travail qui peut être ennuyeux à long terme se fait avec un sourire sur mon visage”, écrit Thomas Johannes Mortensen.

Claus Klit Munksgaard, électricien, supervisant l’apprenti Thomas Johannes Mortensen.

Ce prix est basé sur les critères suivants : académique, académique, collégial, gestion, accompagnement, et social. Et la directrice adjointe de la South Danish Business School, Mette Tram Pedersen, qui faisait partie du jury qui a choisi le lauréat des candidats, a souligné lors de la cérémonie de remise du prix que Inwatec répond pleinement aux critères en lisant ce que recommandait Thomas Johannes Mortensen :

“En tant qu’établissement d’enseignement, nous nous préoccupons de l’enseignement, tandis que les places d’apprentissage enseignent aux étudiants comment se comporter dans une entreprise. Tant sur le plan social que professionnel avec les clients. Les bonnes relations entre les collègues sont soulignées dans la recommandation de Thomas, et il estime qu’il est sur un pied d’égalité avec le reste de l’équipe, qu’il s’agisse de célébrations d’anniversaire, de barbecues le vendredi ou de voyages professionnels, ” dit Mette Tram Pedersen.

Un patron fier fait l’éloge de ses collègues

“C’est extraordinaire pour nous que Thomas ait nommé Inwatec comme employeur apprenti de l’année. Bien sûr, j’en suis incroyablement fier. Thomas met l’accent sur toutes les bonnes choses pour lesquelles Inwatec aimerait être connu, mais avec des apprentis comme lui, c’est maintenant aussi facile de bien performer. C’est une pépite d’or, un paquet d’énergie qui répand toujours une bonne humeur où qu’il soit “, a déclaré Mads Andresen avant de transmettre les honneurs pour le prix :

“En fait, ce sont surtout les collègues de l’atelier qui obtiennent le mérite du prix. Ils savent quand Thomas doit être taquiné – et Thomas sait aussi quand il doit faire preuve de réciprocité “, a déclaré le PDG d’Inwatec.

Inwatec vient de recevoir le troisième prix Gazelle de la croissance d’affilée, notre quatrième prix global, du quotidien économique Børsen, et pour Mads Andresen, il est important de souligner que la croissance et l’innovation sont étroitement liées au recrutement des apprentis, des diplômés et des spécialistes.

Depuis la création d’Inwatec en 2009, l’entreprise n’a cessé de déployer des efforts considérables pour faire passer le mot, et cette stratégie ne va pas changer.

“Nous travaillons avec toutes les institutions de connaissance et d’éducation d’Odense et des environs, et nous faisons tout ce que nous pouvons pour montrer à quel point c’est exaltant de travailler dans notre domaine. Évidemment, nous avons besoin de certains de ceux qui sont formés, et je pense qu’en tant qu’entreprise, Inwatec s’est engagée socialement à investir dans la jeunesse “, dit Mads Andresen, qui a embauché un lycéen il n’y a pas longtemps.

“Au printemps, nous avons eu deux garçons de 8e année à l’école, et ils avaient tellement d’étincelles et d’enthousiasme que nous avons fini par embaucher l’un d’eux, Mustafa, pour un travail d’étude. Maintenant, il nous aide avec des projets d’intelligence artificielle. C’est aussi très bien “, dit Mads Andresen en souriant.

De l’espace à l’univers de la blanchisserie – notre nouveau développeur de logiciels Jeppe

Début novembre, Jeppe Salomon Hvidkjær Clausen s’est joint à notre équipe pour soutenir notre département de développement de projets en informatique.

“Pour l’instant, j’aime beaucoup. J’ai été bien accueilli par tout le monde et l’endroit semble avoir une bonne ambiance “jeune”.”

Avant de commencer chez Inwatec, Jeppe a travaillé comme développeur de logiciels pour une société aérospatiale danoise (DAC) pendant presque quatre ans.

Jeppe a 28 ans et vit à Tårup, près de Nyborg, avec sa femme Christina et leurs enfants Magnus et Valdemar. Jeppe consacre la plus grande partie de son temps libre à être avec sa famille et ses fils de 3 ans et 11 mois. En plus de rencontrer des amis, il aime aussi faire du jardinage et des travaux d’entretien chez lui. En hiver, Jeppe part à l’occasion à la chasse.

Déjà au cours de sa formation en génie électrique avec une spécialisation en développement de logiciels embarqués, Jeppe a fait un stage de 6 mois pour acquérir une expérience pratique pertinente. Pendant son stage, Jeppe a programmé des microcontrôleurs pour les antennes des systèmes de défense de Falck Schmidt et a conçu des schémas électriques et des PCB.

Développement d’équipements pour les vols spatiaux habités

Après avoir obtenu son diplôme, Jeppe a commencé chez DAC en se concentrant sur le développement de logiciels embarqués. Il a été impliqué dans tous les aspects du cycle de développement : participation à la conception des systèmes, à la mise en œuvre et, enfin, à l’utilisation réelle sur le terrain des logiciels et du matériel.

“Au DAC, ils fabriquent du matériel médical et d’entraînement pour les vols spatiaux habités “, explique Jeppe. “L’un des plus grands projets auxquels j’ai participé était le développement du prototype de leur nouvel équipement d’entraînement plutôt avancé combinant des capacités d’exercices multiples dans un encombrement relativement réduit.”

Cet équipement sur lequel Jeppe a travaillé sera bientôt testé par l’ESA et la NASA sur la Station spatiale internationale (ISS) en vue d’une utilisation future sur la ” plate-forme orbitale lunaire internationale ” qui doit être installée sur l’orbite autour de la Lune. Pour en savoir plus sur le projet sur lequel Jeppe a travaillé au DAC, cliquez ici.

Outre le développement du matériel, DAC agit également comme l’un des centres de contrôle décentralisés de la station spatiale. Jeppe a participé à de nombreuses séances en orbite où l’équipage utilisait l’équipement du DAC. Une autre grande partie de son travail précédent était centrée sur la documentation et la réalisation de tests en laboratoire pour le développement du logiciel.

Nouveaux défis chez Inwatec

Aujourd’hui, avec son nouveau poste chez Inwatec, Jeppe plonge dans un nouvel univers : l’industrie de la blanchisserie industrielle. Avec son premier projet, il démarre directement une double ligne de tri pour une grande blanchisserie en Italie :

“Je vais principalement me concentrer sur le logiciel d’automatisation (programmation PLC). L’installation se compose de deux lignes identiques ayant un lecteur RFID LF et HF, une machine à rayons X, une ligne de rejet, et 6 silos, ce qui signifie que cette machine est ENORME ! Ce qui est plutôt cool, explique Jeppe.

Jeppe apprécie le fait que chez Inwatec, les processus sont rapides, car tout le monde est libre de tester de nouvelles approches sans avoir à passer par de longues procédures d’approbation et de documentation. De plus, il souligne qu’il aime beaucoup l’approche pratique d’Inwatec pour résoudre les besoins de base d’une entreprise en utilisant principalement des solutions basées sur le cloud.

“Actuellement, j’ai hâte de prendre le code sur lequel je travaille et de le mettre sur les machines dans l’atelier. Une petite section est en train d’être mise en place dans l’atelier en ce moment. Et je sais d’expérience qu’il est tellement plus facile d’apprendre à connaître le fonctionnement d’un système quand on a les machines qu’il faut pour jouer avec. La prochaine chose qui me stimule, c’est d’aller en Italie et d’installer ma première machine avec d’autres “nerds” et le plus fou, c’est que c’est dans à peu près 3 mois ! J’ai une courbe d’apprentissage très raide et de nombreuses lignes de code devant moi “, sourit Jeppe.

Bienvenue aux Laundrynerds, Jeppe. Nous sommes heureux de t’avoir dans notre équipe !

Pleine vitesse à EXPOdetergo : 15,4 tonnes passées aux rayons X

Le stand d’Inwatec le matin – l’accalmie avant la tempête

Merci pour l’attention massive accordée au stand d’Inwatec au salon EXPOdetergo de Milan ! C’était extraordinaire.

Heureusement, cette fois-ci, nos concepteurs avaient créé une boucle infinie, où certains convoyeurs s’assuraient que le séparateur et le scanner à rayons X étaient pleinement exploités sans notre assistance.

Nous avons constaté un grand intérêt pour le Robot Séparateur

Pendant quatre jours, le système n’a pas cessé de fonctionner, et nous sommes fiers de dire que FRIGG le robot et ODIN le scanner à rayons X ont en moyenne séparé et scanné les articles indésirables dans les poches sur 1.600 pièces de vêtements par heure pendant l’exposition, ce qui a donné un volume de production entièrement automatisée de 15,4 tonnes au total !

Cela nous a donné le temps de parler à tous les visiteurs sans avoir à nous arrêter et à recharger le linge dans le système.

L’appareil à rayons X détecte automatiquement les objets étrangers comme les stylos, les aiguilles, etc.

En plus de la présentation de notre installation de tri du sale, nous avons également pu présenter notre nouveau rouleur à tapis TYPHOON en même temps que le VORTEX.Nous avons eu beaucoup de bonnes questions et de bons contacts à Milan, et tout le monde au bureau et à l’atelier s’efforce d’obtenir toute la mesure nécessaire pour donner suite aux demandes.S’il y a quelque chose que vous avez oublié de demander à Milan ou si vous n’y étiez pas, vous pouvez toujours nous appeler ou nous écrire !

Regardez une courte vidéo du Robot Séparateur à la foire :

Réunion annuelle en Allemagne – Gütezeichen Jahrestagung 2018

Fin octobre, Inwatec a de nouveau participé à la conférence annuelle de la 'Gütegemeinschaft sachgemäße Wäschepflege e.V.' en Allemagne. Avec un petit stand à la 'Gütezeichen Jahrestagung', nous avons pu présenter aux membres de l'association allemande nos derniers développements tels que la mise à jour du robot séparateur et le stockeur pour piles de linge plat.

La conférence nous a donné l'occasion de discuter sur la manière de répondre aux exigences croissantes en matière d'hygiène en Allemagne en utilisant l'automatisation et la robotique dans les blanchisseries.


Vous trouverez ci-dessous des vidéos du stockeur de piles et du robot séparateur :


Nous souhaitons par la présente remercier tous ceux qui sont venus sur notre stand à Kassel. Nous avons eu beaucoup de conversations très inspirantes !

Mads Andresen and Christina Solbach-Schmidt in Kassel, Germany

Inwatec voyage à travers le monde

Présentation in Tokyo, Japan

L’intérêt d’investir dans des solutions d’automatisation et de robots pour les blanchisseries industrielles ne cesse de croître. Au cours des dernières semaines, nous avons prouvé qu’il ne s’agit pas seulement d’une tendance régionale lorsque Mads Andresen, PDG d’Inwatec, s’est déplacé pour parler aux propriétaires d’entreprises des opportunités actuellement disponibles sur le marché.

Philadelphie, États-Unis

La première étape du voyage a été Philadelphie, aux États-Unis, où Mads Andresen a fait une présentation à l’événement ” Production Summit & Plant Tours ” de l’ASRT en septembre 2018. L’étape suivante était Berlin, en Allemagne, où Inwatec a été invité à prendre la parole à WIRTEX Branchentreffen à Berlin sur le sujet : Robots et intelligence artificielle dans les blanchisseries modernes. Enfin, le tour du monde s’est terminé par 5 jours au Japon, où Mads Andresen et JENSEN-GROUP ont visité plusieurs blanchisseries.

Lors de la réunion de l’industrie WIRTEX à Berlin, Allemagne

“Les mots clés sont efficacité, qualité et environnement de travail, et le marché est certainement mûr et désireux d’investir pour atteindre les objectifs. Les défis aux États-Unis, en Europe et au Japon ne sont pas nécessairement identiques, mais la solution est à peu près la même “, déclare Mads Andresen à son retour au siège social à Odense, au Danemark.

“La plupart des entreprises sont intéressées à investir davantage dans l’automatisation, que ce soit principalement pour améliorer la qualité de leurs produits et services, pour accroître l’efficacité ou si elles cherchent à faire face au manque de main-d’œuvre qualifiée avec plus d’automatisation, de robots et un environnement de travail plus attrayant,” explique Mads Andresen.

Le PDG d’Inwatec apprécie ses voyages à travers le monde, où il a l’occasion de faire connaître les solutions de l’entreprise. En même temps, Mads Andresen souligne que le dialogue avec les clients a toujours été primordial pour développer les meilleurs produits pour le marché.

“Depuis la fondation d’Inwatec, notre devise a toujours été ‘Sortez du bureau – rencontrez les clients’. Cela n’a pas changé, et quand j’écoute les questions posées à Philadelphie, Berlin et Tokyo, je ramène des idées essentielles à notre équipe de développement. Notre innovation consiste à répondre aux besoins des blanchisseries, et chaque fois que nous cochons quelque chose sur cette liste, j’ai plus de produits Inwatec à annoncer lors de mon prochain voyage autour du monde “, déclare le PDG.

Le prochain voyage de Mads Andresen est également prévu à Milan, où, avec le reste de l’équipe d’Inwatec, il sera présent dans le Hall 1, stand E21 à ExpoDetergo 2018.

Inwatec fait un triplé à la gazelle

Pour la troisième année consécutive et la quatrième fois consécutive, Inwatec recevra le “Gazelle Award” du quotidien danois Børsen.

Le Prix Gazelle est décerné aux entreprises “qui ont connu une croissance continue de leur chiffre d’affaires ou de leur marge brute au cours des quatre derniers exercices et qui ont, au total, plus que doublé le chiffre d’affaires ou la marge brute de l’exercice”.

“Nous sommes très fiers de pouvoir bientôt mettre une autre Gazelle sur l’étagère à côté des trois autres. Cela prouve une fois de plus que nous pouvons faire de l’argent tout en développant des produits innovants et en embauchant beaucoup de nouveaux employés qualifiés “, déclare Mads Andresen, PDG d’Inwatec, qui est heureux d’avoir 40 employés aujourd’hui contre seulement 4 il y a cinq ans.

L’élargissement des réseaux de vente permet un meilleur développement

Fin 2018, JENSEN-GROUP, l’un des plus grands fabricants mondiaux de machines de blanchisserie industrielle, a acheté 30% d’Inwatec et, en même temps, un partenariat commercial a été conclu qui permet à Inwatec de bénéficier du réseau mondial de vente et de service que lui offre JENSEN-GROUP.

Cette coopération se déroule bien et Mads Andresen est convaincue que les quatre Gazelles sur la cheminée en recevront une cinquième l’an prochain, et si le développement continue comme prévu, ce ne sera pas la dernière.

“Comme nous avons maintenant plus de gens qui vendent des solutions existantes dans le monde entier, nous avons également eu une meilleure opportunité de développer de nouveaux produits pour notre porte-folio. Cela signifie que nous pouvons continuer à concentrer nos efforts sur ce que nous faisons le mieux, et nous nous attendons à voir une croissance continue dans la même mesure dans les années à venir”, déclare Mads Andresen qui a reçu plus tôt ce mois-ci le “Prix de l’innovation 2018” de Patent Nord ainsi qu’une nomination pour le domaine final du Prix DIRA en automatisation.

Contact client sur tous les continents

Au cours de l’année écoulée, Inwatec a placé plusieurs nouvelles épingles sur la carte du monde sur les sites de ses clients, et aujourd’hui les installations se trouvent notamment en Chine, aux États-Unis, à Singapour et dans la plupart des pays européens, mais l’intérêt pour ces solutions est mondial.

“Un dialogue étroit et ouvert avec les clients est primordial pour découvrir les domaines où l’automatisation et les solutions robotiques sont les plus absentes. Les défis sont très différents sur les différents marchés et nous sommes invités à faire des présentations sur l’automatisation et les solutions robotiques lors de conférences industrielles dans le monde entier “, déclare Mads Andresen, qui se trouve actuellement aux Etats-Unis – la semaine prochaine, une visite au Japon est prévue au calendrier.

“Au début de l’existence de l’entreprise, bien sûr, il a fallu un certain temps pour expliquer ce que nous pouvions réellement offrir, mais aujourd’hui, tout le monde dans l’industrie est familier des ‘LaundryNerds’. Et parce que nous fournissons des produits uniques qui répondent aux exigences croissantes de qualité et d’efficacité, le processus de vente est devenu un peu plus court. Par exemple, nous avons un client chinois qui avait besoin d’un autre système pour une nouvelle blanchisserie plus tôt dans l’année et qui n’a même pas revu le marché. Ils savaient ce que nous pouvions offrir, et c’était ce dont ils avaient besoin “, dit Mads Andresen.

 

Voici notre nouveau Robot Hero

Une fois de plus, nous sommes heureux d’accueillir une nouveau Laundrynerd dans notre équipe !

Darius Grigaliunas, un étudiant de 22 ans, assistera notre équipe de développeurs en tant que programmeur étudiant. Depuis mi-septembre, il est chez Inwatec environ deux jours par semaine. Originaire de Vilnius, en Lituanie, il a obtenu un Bachelor of Robotics à la Kaunas University of Technology.

En septembre, il vient de commencer son Master en Systèmes Robotiques à la faculté SDU d’Odense.

Darius s’intéresse beaucoup à l’intelligence artificielle pour la robotique, en particulier pour les tâches qui comprennent le contrôle du mouvement ou la prise de décision. “J’ai hâte de participer à la résolution des problèmes avec les Laundrynerds”.

Il a déjà acquis une expérience professionnelle lors d’un stage dans son pays d’origine, où il s’est familiarisé avec Linux et le traitement d’images. De nombreux outils qu’il a utilisés durant son stage sont les mêmes que ceux qu’il utilise maintenant chez Inwatec. Néanmoins, le logiciel diffère. Actuellement, Darius travaille sur un projet de machine à rayons X, qui comprend l’amélioration de l’identification des objets étrangers dans les vêtements.

Notre nouveau Laundrynerd décrit ses premières impressions en ces termes : “Les projets sont très intéressants et stimulants également. C’est formidable ! De plus, l’environnement de travail est plutôt détendu et tout le monde est amical et extrêmement serviable.”

Darius a connu Inwatec grâce à Odense Robotics. Il a trouvé le poste vacant pour son poste actuel à la base de données d’emplois d’Odense Robotics et a immédiatement postulé. Jetez-y un coup d’œil au cas où vous seriez à la recherche d’un nouveau défi !

Bienvenue dans la communauté #WeAreRobotHeroes-Community !

 

Un électricien expérimenté s’est joint à notre équipe de production

Jens Illum a 46 ans et a commencé comme électricien chez Inwatec en juillet 2018. Il vit à Glamsbjerd sur l’île de Fionie avec sa famille et leurs deux chats. Jens faisait du taekwondo pendant son temps libre. Aujourd’hui, Jens préfère passer son temps libre avec ses trois enfants et sortir profiter de la nature.

Pendant la journée, Jens aime travailler et être chez Inwatec. Il ajoute : “Chez Inwatec, ils font beaucoup pour que les employés soient à l’aise. Je pense aussi que c’est facile de parler au patron, c’est comme si nous étions égaux, et c’est super. Nous ne sommes pas qu’un numéro !”

Après l’école, Jens a fait un apprentissage d’électricien domestique dans une petite entreprise et a travaillé dans ce domaine jusqu’en 2006. Dès lors, Jens a construit des unités de commande électrique pour différents types de machines. Au cours des 1,5 dernières années, Jens a même travaillé sur de nombreux projets pour les machines d’Inwatec. Maintenant qu’il est employé directement chez Inwatec, Jens continue à construire des unités de contrôle en tant qu’électricien, mais il décrit qu’il est néanmoins différent de ses emplois précédents :

“Le travail lui-même n’est pas vraiment différent, c’est plutôt l’entreprise et les collègues. C’est très facile de travailler avec tout le monde, même avec les ingénieurs du bureau par exemple.”

Il apprécie également le fait que maintenant, il peut voir les systèmes de contrôle directement installés dans les machines d’Inwatec. “Cela m’aide à mieux comprendre les machines et ce que je fais avec les composants “, explique Jens.

De plus, Jens trouve les processus de développement chez Inwatec fascinants.

“C’est très intéressant, surtout les automates avec la technologie des robots ! Parfois, je me demande d’où viennent toutes ces idées, c’est tout simplement intéressant. C’est de la folie d’avoir l’idée de fabriquer ces machines. Toutes ces idées !”

“Je suis ici depuis trois mois maintenant, ce qui n’est pas vraiment une longue période, mais je pense que c’est juste une bonne compagnie. J’aime ça.”